Retour flechegauchej.gif (1040 octets)

Questions / Réponses


Remarque : Pour les Terminales, vous pouvez utiliser les fonctionnalités de la plate-forme PHARE...

Pour des raisons de sécurité, il est rajouté au bout des adresses électronique une série de traits. Les enlever si nécessaire


Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

Électricité Électrostatique
Électromagnétisme
Optique Mécanique Autres thèmes de physique
Chimie organique Structure chimique
(atomes, molécules)
Techniques chimiques Autres thèmes de chimie
Informatique, internet Au sujet du site

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)


 

xx

xxx (xxx) : xxx

xxx 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°45

Saliou Seck (4ème jfc à guèdiawaye au senegal) :  est ce que vous avez plusieurs molécules simple en précisant leur nom ?

mai 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°44

Pastuszenko Marie (Liège Belgique)  : Je suis enseignante et j'apprécie les outils . Ils sont supers..Mais lorsque vous faites rférence à un livre , je suis déçue...Aussi serait-il possible d'avoir les coordonnées des livres utilisés en 5-4 3 ou dans l'immédiat les copies des pages utisées pour les mouvement s et le poids. Merci

mai 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°43

Launay Aurore (collège du Querpon à Maure de Bretagne - 4ème) : Bjr, je n'ai pas compris ce qu'est un dipole ?
Comment calculer un circuit avec des noeuds ?

avril 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°42

Nono (collège pierre de fermat - Toulouse) : quelle est la combustion complète et incomplète du butane ?

avril 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°41

Nono (collège pierre de fermat - Toulouse) : quelle est la combustion complète et incomplète du proprane ?svp

janvier 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°40

BASMA (MOSCOU ALEXANDRE DUMAS - 4ème) : QU'EST CE QU'UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE ?

avril 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°39

Gena (Lycée Jacques Cartier - Saint Malo) : Comment peut-on mesurer la masse volumique r et la densité d d'une espèce chimique (solide ou liquide) par rapport à l'eau ? (éventuellement donner les définitions respectives)

mars 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°38

Pédussault Rudy (collège de Lherm - 5ème) : Je voudrai savoir, comment vérifier en proposant une expèrience qui montre qu'un iceberg ou un tas d'eau de mer va fondre en premier ?

janvier 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°37

Mathieu Laura (terminale Bep - caen) : Quels sont les formes développées du: 3-éthyl-2,4-diméthyloctane; 2-méthylpent-1-yne; 3,3-diméthylpent-1-yne; 3,3-diméthylpentane ? merci

janvier 2007

Réponse de Mr Guitard :

 Désolé, nous ne donnons pas les corrections des exercices. Par contre, voici quelques conseils :

- commence à écrire la chaîne carbonée. exemple :         C    - C    - C    -  C    - C    - C    - C    - C

 
- numérote les carbones. exemple :         C    - C    - C    -  C    - C    - C    - C    - C
                                         1      2       3       4       5      6      7      8

- place les groupements fonctionnels sur les les bons carbones. Exemple : sur le carbone 3 place le groupement éthyl soit - C2H5

- complète la formule par des atomes d'hydrogènes en respectant la règle de l'octet

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°36

YAEL (collège jean macé - 4ème) : la masse conserve t-elle au cour d'une réaction chimique ?

janvier 20067

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°35

Julien Vandenhove(1ère S - prytanée national militaire) : Comment fait on pour calculer la force en newton d'un vecteur T ou Rn lorsqu' on connaît uniquement P ?

janvier 2007

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°34

Mauriaucourt Steeve (collège de Marles les mines) : Quelle est la première ville en France qui s'est éclairée au pétrole ?

décembre 2006

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°33

Yann BOHAN ( 2D ) : Pourrais-je obtenir de l'aide sur l'exercice 12 p209 pour le diamètre apparent s'il vous plait ? Faut- il utiliser les relations de vitesse distance et temps ou autre chose ? Je suis bloqué.

novembre 2006

Réponse de Mr Guitard :

 Voici quelques aides et conseils :
- le diamètre apparent est un angle : l'angle sous lequel, ici, on voit la Lune donc son diamètre. Notons-le a.
Mais, on peut dire aussi que le rayon (=diamètre/2) de la Lune se voit sous l'angle a/2
- il faut trouver un triangle rectangle pour utiliser les formules de trigonométrie (dont celle de la tangente). Cherche bien dans la figure ci-jointe :


Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°32

Kevin BLIN ( 2D ) : Bonjour. Est- ce que je pourrais avoir une correction détaillée de l'exercice n°23 p198. Merci.

novembre 2006

Réponse de Mr Guitard :
 
NB : Dans le cadre de cette page nous ne donnons pas la correction des exercices. Cependant nous allons faire une exception...

Dans le cas s'un sonar, on utilise la relation : v = 2d / t où v est la vitesse du son ; d la distance séparant le sonar d'un obstacle ; t la durée dans aller-retour du son. D'où la distance séparant le sonar de l'obstacle s'exprime ainsi : d = (v.t) / 2

Applications numériques :
- signal vers le haut : dhaut = = 150 m . C'est la profondeur du sous-marin !
- signal vers le bas : dbas = = 90 m ... Je laisse deviner la profondeur de l'eau...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°31

xxx

octobre 2006

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

30

Chloé MOUTON-HUBERT ( 1S - Lycée Emilie Bronte à Lognes ) : Lorsqu'on fait un TP sur le passage d'un groupe caractéristique à un autre je voudrais savoir a quoi sert un réfrigérant à air, le rôle du chlorure de calcium anhydre, le rôle de chaque lavage de la phase organique, la mesure du papier pH  de l'eau distillé. Merci

mai 2005

Réponse de Mr Guitard :
 
"... Lorsqu'on fait un TP sur le passage d'un groupe caractéristique à un autre, je voudrais savoir a quoi sert un réfrigérant à air ?"
A éviter que les substances (vapeurs) ne s'échappent dans l'air.

"... le rôle du chlorure de calcium anhydre ?"
En général pour assécher car il est très hydrophile.

"... le rôle de chaque lavage de la phase organique ?"
Les substances organiques sont souvent solubles dans l'eau aussi. On essaye ainsi de les "purifier" au maximum.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°29

"Kazou" ( ?? ) : La masse se conserve-t-elle au cours d'une réaction chimique ?

février 2005

Réponse de Mme Guitard :
 

Tu mets un morceau de craie et une bouteille avec du vinaigre et son bouchon sur une balance.

Tu mets la craie dans la bouteille avec le vinaigre et tu bouches. Il se produit une effervescence donc une réaction chimique.

Lorsque celle-ci est terminée, tu verras que la masse n'a pas changé.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°28

Marion DURAND ( 1S - Lycée ?? à Dijon ) : J'aimerai savoir quel solvant utiliser pour pouvoir extraire les ions fer des feuilles d'ortie par exemple...(j'aimerai mettre en évidence la présence du fer dans ces dernières pour mon TPE) De l'eau chaude suffirait-elle? Y'a t-il une manipulation plus recommandée que l'extraction simple par filtration? Merci d'avance.

décembre 2004

 

Pas de réponse pour le moment

 

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°27

Morgane LE ROUSSEAU ( 1S - Lycée Saint Joseph à ?? ) : Je voudrais savoir quel est l'équation de dissolution du nitrate de fer (III). Merci d'avance j'espère de tout cœur une réponse.

octobre 2004

Réponse de Mr Guitard :
 
Fe(NO3)3  -->  Fe3+  +  3 NO3 -

Conseils : Pour réussir à trouver une telle équation il faut :
- identifier et trouver la formule des ions d'après le nom du composé ionique
- écrire le composé ionique en respectant que sa charge doit être neutre
- écrire l'équation en satisfaisant au principe de conservation des éléments et à celui de la conservation de la charge totale.

Voir le cours interactif sur ce sujet...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°26

Christelle STERN ( 2nde - ??? ) : Quels sont les phénomènes qui se déroulent pendant l'expérience : extraction par hydrodistillation des arômes de la lavande?

octobre 2004

Réponse de Mr Guitard :

D'abord il y a une ébullition (passage de liquide à vapeur). La vapeur entraîne les arômes jusqu'au réfrigérant.
Là il y a condensation (passage de gaz à liquide).

Autrement dit on peut dire que l'hydrodistillation est une technique d'extraction (car le chauffage jusqu'à ébullition favorise le passage de certaines espèces chimiques dans l'eau) mais aussi elle permet de séparer ces mêmes espèces chimiques du mélange du départ.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°25

Camille CHOMAZ ( 1S - Lycée J. Cartier à Saint-Malo ) : Le tableau est "obligatoire" quand on veut savoir le réactif limitant ?

septembre 2004

Réponse de Mr Guitard :
Le tableau d'avancement n'est pas vraiment obligatoire, mais sa maîtrise fait partie des compétences exigibles des programmes. Il faut donc l'utiliser !... D'ailleurs cela est normalement précisé dans les énoncés, et pour ma part je considère qu'il faut le préciser car on peut très bien s'en passer.

Ce tableau présente de nombreux avantages et surtout quand la situation est plus complexe. Par exemple lorsqu'il y a un réactif limitant. Dans ce cas il fortement conseillé de l'utiliser pour ne pas dire obligatoire.

Néanmoins dans les situations les plus simples, proportions stœchiométriques ou équivalence lors d'un dosage, il devient lourd quand on sait que la simple écriture de relations proportionnalité amène au résultat très rapidement. Personnellement, et les livres font de même souvent, je pense qu'il n'est pas nécessaire.
Exemple :

1  Cu2+  +   2  HO-    ®     1   Cu(HO)2

Si on sait que n(Cu2+) = 5 moles et que n(HO-) = 10 moles, on est alors dans les proportions stœchiométriques. Fallait-il faire un tableau d'avancement pour le savoir ? De même faut-il vraiment faire un tableau d'avancement pour deviner la quantité de matière du produit ? (Réponse : 5 moles aussi que les proportions sont 1 pour avec les ions cuivres)

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°24

Camille CHOMAZ ( 1S - Lycée J. Cartier à Saint-Malo ) : Je voulais savoir quelle était la différence entre teneur et concentration massique ?

septembre 2004

Réponse de Mr Guitard :
Ces deux expressions sont synonymes mais si il y a des habitudes de langage : On parlera de teneur en or (et pas de concentration en or).

Ce qu'il faut retenir est que les mesures chimiques tournent principalement autour de la mesure de concentration : masse ou quantité de matière pour un volume : pH qui est directement lié à la concentration de l'ion H+ ; degré d'alcool qui n'est qu'une autre façon d'exprimer la concentration...

.Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°23

Frédéric TORRES ( 3ème - Collège Eugène DELACROIX à ?? ) : Quelles sont les formules du chlorure de zinc, du sulfate de fer (+III), du carbonate d'aluminium, du nitrate de fer (+II) ?  

mai 2003

Réponse de Mr Guitard :
Avant toute chose, il est important de retenir que toute matière est neutre (à moins de l'électriser par exemple). Ainsi, tout comme un empilement d'atomes (un métal par exemple) ou une molécule, un cristal ionique ou une solution ionique de ce cristal sont neutres globalement.

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'espèces chargés, dans le cas présent des ions !!! Mais globalement il y a autant de cations et d'anions qu'il est nécessaire pour qu'il y ait autant de charges positives que négatives.
Conséquences ;
(1) il faut un cation et un anion au moins
(2) il y a un rapport simple entre le nombres de cations et d'anions de manière à ce que globalement cela soit neutre

Exemples :
Chlorure de zinc :  (  Zn2+ 2 Cl- )    soit   ZnCl2
Sulfate de fer (+III) :    (  2  Fe3+   + 3 SO42-  )    soit    Fe2(SO4)3 
Attention, les parenthèses sont ici nécessaires car l'anion est polyatomique !

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°22

Camille CHOMAZ ( 2nde F MPI - Lycée J. Cartier à Saint-Malo ) : Je voulais savoir à propos des formules pour l'attraction gravitationnelle, quelles sont les unités pour la force ? pour les masses ? la distance ?
Même chose pour la relation " P = m.g ". D'une manière générale pour n'importe quelle formule, comment faire pour retrouver les unités ?

mai 2003

Réponse de Mr Guitard :
Pour ne pas se poser trop de questions sur les unités, mais aussi pour éviter des erreurs de conversions, il est préférable de suivre quelques règles simples :

(1) Utiliser les puissances de 10 pour les conversions et éviter de déplacer la virgule et de rajouter des zéros. Exemple : 45 nanomètres valent tout simplement  45.10-9 m (tu sais que 1nm = 10-9 m ).
Essaye de l'écrire avec des zéros et une virgule...

(2) Utiliser les unités légales (ou à défaut dans certains cas les unités usuelles). Il faut les connaître par cœur ! Exemples : le mètre pour les longueurs ; le m3 pour les volumes (le litre en chimie car plus pratique) ; le kilogramme pour la masse (le gramme en chimie car plus pratique) ; le newton pour les forces...
D'ailleurs, pour avoir P en newton à partir de la relation " P = m.g " il faut absolument exprimer m en kilogramme !

(3) Écrire " l'équation aux dimensions " pour vérifier une formule ou retrouver une unité. Pour cela il faut admettre que l'unité globale à droite du signe égal est la même qu'à gauche. Exemples :

(a) La relation " m = n . M " ,  est-elle juste ?
Rappelons les unités : m s'exprime en gramme ; M s'exprime en gramme/mole ; n s'exprime en mole
Donnons l'équation aux dimensions :     [g] = [mol] . ( [g]/[mol] )
Vérifions qu'elle est homogène :    " [mol] . ( [g]/[mol] ) "   doit être égal à   " [g] " ; c'est la cas en simplifiant en haut et en bas de la fraction par [mol] ! la relation est donc juste !

(b) Quelle est l'unité de " g " ? 
En remplaçant les grandeurs par leurs unités (mises entre crochets), la relation " P = m.g " donne l'équation aux dimensions suivante  : [N] = [kg].[unité de g] .
D'où :    [unité de g] = [N] / [kg]      ce qui donne l'unité de " g"    soit     " N / kg ".

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°21

Leslie ( 2nde MPI - Lycée G. EIFFEL à ?? ) : Je cherche à trouver la formule de la masse d'une planète en fonction de la densité (d) et du diamètre (D) sachant que le volume d'une sphère est donné par la relation 4/3pR3 ...

avril 2003

Réponse de Mr Guitard :
La densité d est équivalente à la masse volumique si celle-ci est exprimée en kg/L ou g/mL par exemple.
Donc  : d = m / v    avec   v = (4/3) p R3    ;
    d'où m =...    (à toi de finir)

Remarques :
(a)   Une
masse volumique exprimée en kg/m3 équivaut une densité 1000 fois supérieure
(b)    Pour les planètes, cela ne change rien...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°20

Sébastien DORILLE ( 4ème - Collège et Lycée du DIOIS ) : Quelles sont les différences entre une combustion complète et incomplète ? Pourriez vous me donner des exemples de chaque ?

décembre 2003

Réponse de Mme Guitard :
On parle de combustion complète lorsque les produits formés ne peuvent plus subir de combustion. Exemple : lorsqu'on fait brûler du méthane (virole ouverte, flamme bleue), il se forme de l'eau et du dioxyde de carbone. On ne peut plus faire brûler ni l'eau, ni le dioxyde de carbone.
On parle de combustion incomplète lorsque les produits formés peuvent encore subir une combustion. Exemple : lorsqu'on fait brûler du méthane (virole fermée, flamme jaune), il se forme les deux produits cités plus haut mais aussi du carbone qui laisse un dépôt noir. Le carbone peut brûler dans le dioxygène pour donner du dioxyde de carbone.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°19

Nicolas COHEN ( 1èreS - Lycée jean de la Fontaine à ??? ) : Comment trouver la masse de glucose nécessaire à produire du vin à 11° ? On considère qu'un litre de jus de raisin donne un litre de vin.

octobre 2003

Réponse de Mr Guitard :ATTENTION NOUS NE CORRIGEONS PAS VOS EXERCICES !
Néanmoins voici quelques éléments de réponses
pour l'exercice n°25 page 53 du BELIN...

Quel est le raisonnement ? je veux en définitive mglucose et je ne connais que Véthanol et déthanol. Procédons à l'nvers (à faire sur le brouillon puis à rédiger dans le "bon sens" :

mglucose (par calcul basique) ç nglucose (par bilan de matière) ç néthanol (par calcul basique) ç méthanol (par calcul : voir ci-dessous)

Deux indices pour trouver méthanol :
- "vin à 11°" signifie "vin tel que 11% du volume est de l'éthanol" ; soit : 
Véthanol = ( 11 / 100) . Vvin ( avec ici  Vvin= 1 L)

- on a
besoin de la densité sachant que déthanol = méthanol = 0,790 kg/L (attention en haut de la page à gauche tu as la suite de l'exercice avec les donnéess utiles... trompeur tout de même !!!)
A ce propos voir sur
ARC-EN-CIEL : COURS INTERACTiF SUR LA DENSITE

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°18

Anne-laurence PONS ( 4ème - Collège Jeux de Maille à ??? ) : Peut-on dire que l'air est un corps pur ?

septembre 2003

Réponse de Mme Guitard :
On ne peut pas dire que l'air est un corps pur puisque l'air est constitué de diazote, de dioxygène, de dioxyde de carbone et de gaz rares. C'est donc un mélange de plusieurs gaz.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°17

Jérémy PALACIOS ( 1ère S - Lycée Montaury à NIMES ) : Pourquoi l'eau est liquide ? Cela voudrait-il dire que les molécules de H20 sont reliées entre elles ? Si c'est le cas, ce ne peut pas être des liaisons covalentes mais d'autres liaisons ???

août 2003

Réponse de Mr Guitard :
En effet, on explique les liaisons entre les molécules d'eau par la présence d'une liaison faible, la liaison hydrogène. Elle apparaît entre un atome d'hydrogène (d'une molécule d'eau) et un atome d'oxygène (d'une autre molécule d'eau).
Pourquoi ? Les
liaisons H - O sont polarisées : Ainsi l'atome d'hydrogène plutôt positif et l'atome d'oxygène plutôt négatif s'attirent. L'existence de la liaison hydrogène est donc liée à l'établissement d'une force électrostatique.

Suivant la température, l'eau se trouve dans un état physique particulier : Plus la température augmente, plus les molécules sont agitées. Ainsi, en dessous de 0°C, elles sont très peu agitées : La liaison hydrogène est encore suffisamment efficace pour qu'elles se disposent de manière ordonnée et forment un cristal de glace. Au-delà, elle est encore présente mais l'agitation relative qui règne dans l'eau liquide diminue son action : Ils existent des liaisons hydrogène entre molécules d'eau mais, disposées de manière ordonnée, elle ne constitue pas une "entité solide".
Ne parlons pas de l'état gazeux ! Les molécules sont très libres et la
liaison hydrogène est totalement inefficace. Non seulement elles sont fortement agitées mais en plus elles sont très dispersées dans l'espace. Aucune chance donc pour que deux molécules d'eau puissent établir une liaison durable...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°16

Alexandre ROBINARD ( 3ème 5 - Collège P. FEVAL ) : Qu'est-ce qu'un G.T.B.F ? Un générateur, non ?

juin 2003

Réponse de Mr Guitard :
En effet c'est un générateur. Les initiales parlent d'elles-mêmes : Générateur de Très Basse Fréquence. Il délivre donc une tension alternative (sinusoïdale, en triangle,...) avec la fréquence que l'on veut.

De la même famille, tu as le G.B.F. pour Générateur de Basses Fréquences.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°15

Mélanie MOLINES ( 5ème - Collège de Jean d'Esme  à SAINTE-MARIE de la REUNION ) : Je ne comprends pas le calcul de la concentration massique (et comme je n'arrive à lancer votre programme dessus alors je vous pose la question)...

avril 2003

Réponse de Mr Guitard :
Prenons un exemple : De l'eau salée de concentration  C = 20 g.L-1.

Comment la fabriquer ? On dissout 20 g de sel dans 1 litre d'eau    ou    40 g de sel dans 2 litres d'eau     ou    60 g de sel dans 3 litres d'eau...    ou   10 g de sel dans 0,5 L    ou    5 g de sel dans  0,25 litre...

Bref, on remarque que : C = m / V   ou en transformant le formule : m = C x V   ou encore    V = m / C.
Mais, pour bien utiliser cette formule, il faut bien comprendre ce que signifie les lettres :

m : masse de soluté à dissoudre (ici du sel)
C : concentration en soluté
(ici concentration en sel)
V : volume de solvant servant à la dissolution (ici de l'eau) en
considérant qu'il n'y a pas de variation de volume

Réponse suite à une remarque de "so2312" :

Ce qui peut être satisfaisant pour un élève de 5ème, ne l'est plus pour un élève de lycée par exemple. Rigoureusement on devrait dire pour fabriquer la solution :

On dissout 20 g de sel en complétant à 1 litre avec de l'eau       ou    40 g de sel en complétant à 2 litres avec de l'eau    ou    60 g de sel en complétant à 3 litres avec de l'eau...

Dans ce cas, la signification rigoureuse des termes de la formule C = m / V est la suivante :

m : masse de soluté à dissoudre (ici du sel)
C : concentration en soluté
(ici concentration en sel)
V : volume de la solution
(ici de l'eau salée)

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°14

Laura JORISSEN ( 2nde - Lycée Fragonard à L'isle Adam) ) : Comment peut on savoir le volume occupé par une molécule d'eau en sachant que la masse volumique de l'eau est de 1 g.cm-3 ?

avril 2003

Réponse de Mr Guitard :
nous ne donnons pas la correction de vos exercices, mais voici quelques pistes...

 (1) tu peux facilement calculer la masse molaire de l'eau
 (2) ... donc la quantité de matière présente dans 1 g
 (3) ... tu peux alors facilement calculer le nombre de molécules présentes dans 1 g connaissant le Nombre d'Avogadro :
      N = n .N    (avec N le nombre de molécules ; n le nombre de moles ; N le nombre d'Avogadro)
 (4) finalement dans 1 g , tu as N molécules. A toi de calculer le volume d'1 seule molécule, sachant qu'à 1 g correspond
1cm3... Ordre de grandeur du résultat : 10-23 cm3.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°13

Alexandre ROBINARD ( 3ème 5 - Collège P. FEVAL ) : Vu qu'un atome est constitué d'un noyau et d'électrons éloignés, pourquoi on ne peut pas traverser une table par exemple ?

avril 2003

Réponse de Mme Guitard :
Certes, cela laisse d'ailleurs libre court à toutes les hypothèses, même les plus farfelues.
Mais quel objet serait plus petit qu'un atome pour le traverser alors que celui-ci est justement le constituant de base de toute matière (une table par exemple) ?

Par contre, ils existent des particules plus petites que la plupart des atomes. Ceux-ci peuvent donc les traverser. C'est ainsi que Rutherford a montré que l'atome était constitué de beaucoup de vide : Il bombarda une fine feuille d'or par des particules a et constata que la grande majorité de celles-ci n'étaient pas déviées !

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°12

Sandrine D. ( 2M - Lycée J. CARTIER ) : Voilà, nous nous posions une question en regardant le tableau de classification des éléments. La règle de l'octet dit que les éléments acquièrent une structure électronique stable comparable à celle du gaz rare le plus proche. Or nous avions un doute concernant le Lithium qui est plus proche de l'Hélium qui lui n'a que deux électrons. Le Li obéit-il à la règle du duet ou de l'octet ?

avril 2003

Réponse de Mr Guitard : Votre interrogation vient de l'ambiguïté de l'expression "le plus proche" ! Il faut comprendre "le plus proche au regard de leur numéro atomique" et non dans leur position sur le tableau.

Donc, le lithium (Z=3) aura tendance à avoir la structure électronique de l'hélium (Z = 2) et non du néon (Z = 10). Il obéit donc à la règle du duet tout comme le béryllium d'ailleurs.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°11

Mélanie HUGUET (4ème au collège Boris VIAN de TALANT) : Combien de temps faudrait-il à la lumière pour faire le tour de la Terre ? Peut-elle faire le tour de la terre ? Pourquoi ?

mars 2003

Réponse de Mr Guitard : D'abord, pour qu'elle fasse le tour de la Terre, il faudrait qu'elle soit déviée. C'est le cas lorsqu'elle pénètre dans l'atmosphère mais cette déviation ne permet en aucun cas un tel phénomène. D'ailleurs, elle s'accompagne d'une dispersion des couleurs ce qui donne lieu à divers phénomènes comme les couchers de soleil.

Il est néanmoins possible de calculer le temps qu'elle mettrait pour parcourir le tour de la Terre... mais c'est juste pour revoir quelques dimensions et faire un exercice !
Rayon de la Terre : environ 6 400 km donc circonférence : C = 2pR = 40 200 km.
Vitesse de la lumière : v = 300 000 km/s.
Il est facile de calculer le temps que mettrait un objet pour faire le tour de la Terre en imaginant qu'il aille à la vitesse de la lumière...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°10

Audrey LAFLEUR ( 3ème européenne à Julien FRANC de ??? ) : Sur un transformateur destiné à alimenter un modem d'ordinateur, on lit les inscriptions suivantes : "entrée : 230V - 50 Hz" et "sortie : 9V - 1000mA".
a) quelle doit-être la tension efficace appliquée au primaire de se transformateur ?
b) quelle est la tension efficace nominale aux bornes du secondaire ?
c) quelle est la fréquence de la tension aux bornes du secondaire ?
Le générateur est en courant continu.

mars 2003

Réponse de Mr Guitard :
Désolé mais nous ne donnons pas la correction de vos exercices  !

On dira seulement qu'un transformateur ne fonctionne qu'en courant alternatif. Dommage, pour Edison, fervent défenseur du courant continu, car il est donc impossible d'amplifier une tension continue...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°09

Anthony ARRIBARD (2M - Lycée J. CARTIER) : J'ai un dossier vide sous forme zip : Comment puis-je m'en servir ?

Ci-joint l'icône de ce dossier :

février 2003

Réponse de Mr Guitard : Pour ouvrir un dossier zip il n'est nécessaire d'utiliser un utilitaire permettant de compresser / décompresser des fichiers. pour en savoir un peu plus, tu peux aller voir l'aide : Pour avoir aides et conseils.

Ce qui semble anormal est qu'il soit vide...

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°08

V... N... (2M - Lycée J. CARTIER) : J'ai une lumière noire dans ma chambre depuis déjà plusieurs mois et j'aurais souhaité avoir des informations sur celle ci, comment ça marche ?

janvier 2003

Réponse de Mr Guitard : Le terme "lumière noire" est assez surprenant. En effet par définition une surface noire ne diffuse aucune radiation. C'est peut-être un argument de vente !

Il semble que cela "rend fluo" les habits blancs. Cette "lumière" serait donc invisible à l'œil ! Il faut alors se rappeler que les radiations lumineuses font partie d'une grande famille, les ondes électromagnétiques. Parmi elles, les radiations ultraviolets ont la capacité de rendre fluorescentes  les surfaces blanches ou les bandes fluo des billets. Voilà sans doute la nature de ta "lumière noire" : Une source d'UV !

Pour répondre aussi (préciser le numéro de la question)

n°07

Laure LE PAIH (1S - Lycée J. CARTIER) : Je ne trouve pas le calcul à faire pour la réponse 4a de l'exo 24 du chapitre C2 ? J'ai essayé la loi des gaz parfaits mais le résultat n'est pas bon : il me donne quasiment la même valeur de n qu'au départ. J'ai essayé un produit en croix mais c'est faux aussi. Un peu d'aide...

septembre 2002

Réponse de Mr Guitard : A la question 3) la bouteille est fermée; donc V (on la suppose rigide... ?) et n sont constants, mais P et T augmentent; d'où p/T = P'/T'.
A la question 4) la bouteille est ouverte : la température augmente mais de l'air s'échappe, donc T augmente et n diminue. Ainsi on considère que cette fois-ci P et V sont constants. D'où on écrit : n.T = n'.T'. Il n'y a pas proportionnalité ! Le produit en croix ne s'applique pas.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°06

Camille MOURIER (1S - Lycée J. CARTIER) : Je vous écris dans le cadre des TPE. Une des expérience est le dosage des sucres d'un jus de fruits. Elle comprend une équation-bilan que je n'arrive absolument pas à trouver : celle de l'oxydation en milieu basique du glucose en gluconate par le diiode. Pourriez-vous m'aider à la résoudre ? Je vous remercie d'avance.

février 2002

Réponse de Mr Guitard : (voir courrier)

Pour répondre aussi (préciser le numéro de la question)

n°05

Cécilia LE GAL (1S3 - Lycée J. CARTIER) : Comment visualiser ou lire les documents de classe au format WORD 97 ?

février 2002

Réponse de Mr Guitard :

Deux solutions :
- soit se procurer le logiciel WORD 97 (ou plus)
- soit se procurer la "visionneuse" ( "viewer" en anglais ) en la téléchargeant sur le site de Microsoft ou en nous la demandant.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°04

Jérémy GUITARD (2nde - Lycée de Céret dans le 66) : Lorsqu'on distille du vin pour récupérer l'alcool, est-ce qu'on obtient une ou plusieurs phases en récupérant le distillat ? Je ne sais pas si c'est de l'eau et de l'alcool (si c'est le cas est-ce qu'ils sont miscibles ?) ou de l'alcool seul.

21 octobre 2001

Réponse de Mr Guitard :

- Dans le vin, vois-tu deux phases ? Non, l'alcool et l'eau sont miscibles. Dans le distillat c'est la même chose. En effet, il est impossible, par une simple distillation, de recueillir de l'alcool pur. Voilà pourquoi les alcools possèdent un "degré d'alcool" ou "pourcentage d'alcool (en volume)". Pour un vin rouge, c'est autour de 12 % ; pour un apéritif, ce pourcentage est plus important.

- Ne confonds pas distillation et hydrodistillation ! Tu réalises une hydrodistillation pour extraire un parfum ou un arôme : L'eau entraîne l'arôme ou le parfum ; tu observes alors deux phases car ils sont peu miscibles avec l'eau.
Tu réalises une distillation pour séparer une espèce chimique des autres : Il y a aucune raison pour qu'il y ait deux phases ; c'est le cas de la distillation du vin même si cet exemple n'est pas le meilleur car la séparation n'est pas totale. Mais en réalisant plusieurs distillation à la suite on peut arriver à un alcool quasiment pur..

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°03

Émilie OLERON et Hélène Morel (TS - Lycée J. CARTIER): A quand un défi du mois pour les Terminales, qu'on cogite un peu à nos moments perdus ?

4 octobre 2001

Réponse de Mr Guitard : Je vais penser à vous pour occuper vos moments perdus en essayant de vous proposer des questions en rapport avec votre programme. Soyez vigilantes !

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°02

Géraldine COTTIN (1S3 - Lycée J. CARTIER) : J'ai pas trouver les savoir-faire, ils n'y sont pas encore ou j'ai mal cherché ?

3 octobre 2001

Réponse de Mr Guitard : Tu pourras les trouver dans la rubrique Pour télécharger des documents en même temps que les activités-références de 1S.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)

n°01

Amélie LE PAIH (TS - Lycée J. CARTIER) : A quand des infos pour les TS ?

3 octobre 2001

Réponse de Mr Guitard : Ne connaissant pas bien le programme de TS, je ne vis pas me lancer pas dans la rédaction de documents ou la correction d'exercices par exemple. Par contre, je vais essayer par contre de vous orienter vers des sites intéressants.

Pour répondre vous aussi : Cliquer ici (préciser le numéro de la question)